jeudi 8 mai 2008

Pu Er en vrac 2007


Quelques images "avant-après" des feuilles de thé. Ici un magnifique Pu Er en vrac de 2007.

A l'apparence des feuilles, elles doivent probablement venir de vieux théiers. Le travail est fort soigné.

Un délice... toutefois, les nombreuses infusions que l'on peut faire se ressemblent fort...
Je n'en ai que 50 grammes dans une jarre en Zisha, j'ignore si une si petite quantité peut vieillir...


















Posted by Picasa

8 commentaires:

Bruno a dit…

Bonjour Thomas,

Très beau blog, j'admire tes photos.
J'aimerai savoir où je pourrai trouver les bols (cha chuan etc. ...) bleu sur tes photos.
Merci

Thomas a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Bruno a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
ginkgo a dit…

photos magnifiques....
j'ai aussi testé ce pu er mais je me suis plus vite lassée qu'avec d'autres vrac (96) par exemple....peut-être un petit manque "d'aspérité" , de "tempérament"...?...

Thomas a dit…

Bonjour Ginkgo,

Tu as l'oeiul, reconnaître un pu er juste d'après des photos !! Chapeau!
(le Vrac 26)
Ces feuilles sont assez étonnantes, certaines font plus de 10 cm...

Ce vrac a le "mérite" d'être sans aspérités, ce qui est rare pour un jeune Pu Er.
Il est très onctueux et lisse, très végétal (il me fait penser à des légumes, mais il y a aussi du fruité et du fleuri)et monochrome, mais un peu trop polit...

c'est pour cela que je me pose la question de son vieillissement, j'ai mis les feuilles dans une jarre en Yixing, on verra bien si il prends du "caractère"....

il est bon mais lassant car toutes les infusions se ressemblent trop.
j'avais aussi gouté un vrac fait avec le même genre de feuilles de 2005, il avait plus de relief...

Ce genre de Pu Er est très concentré, et ne tourne pas mal si on l'infuse longtemps, parfois j'infuse une ou deux feuille 15 minutes dans un set de dégustation (ultra préchauffé), cela donne une liqueure assez fruitée et grasse, avec beaucoup de longuer en bouche...
un des avantages de ce type de qualité, c'est que cela peu s'infuser n'importe comment, c'est jamais imbuvable.


Merci pour tes compliments concernant les photos, et l'intérêt que tu portes à ce blog toujours en construction (faut je pense à mettre les liens).

Thomas a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ginkgo a dit…

j'ai eu aussi la même impression : il a de la présence sur la durée et nombres d'infusions mais lasse un peu..intéressant l'idée d'1 seule feuille! faut que j'essaye et je pense aussi que c'est intéressant de varier la manière d'infuser et de faire des expériences: des fois ça rate mais quelques fois on découvre 1 truc inédit! que penses-tu du vrac 98? il m'en reste 1 peu mais si ma mémoire est bonne je le trouvais un peu de la même trempe .

Thomas a dit…

Ginkgo,

vrac 1998, je connait pas... quel n°? un cru?
Si tu veux parler du N°24, je l'ai juste senti dans la boite, ça ne m'emballait pas trop, surtout avec la description que Gilles m'en a faite, ("du roti" (!), pas trop ce que je recherche dans un thé...)
Bref, pas mon style, a priori. Mais je devrais essayer.

si tu essaie avec 1 ou 2 feuilles des infusions longues fait un double préchauffage avec de l'eau utltra-bouillante dans un récipent aux parois assez épaisses.
Mais faut un pu er qui assure, j'ai déjà essayé avec d'autres et ça ne donnait pas aussi bien.