jeudi 1 mai 2008

Théière taiwanaise




Pour Lionel qui avait demandé à voir ma théière de potier taïwanais. Je ne connaît pas le nom du potier mais peut-être lisez-vous les caractères chinois...







Simple, élégante, raffinée, classique et intemporelle... et en même temps, une originalité qui lui donne tellement de charme...


Je l'adore!



Posted by Picasa

4 commentaires:

ginkgo a dit…

magnifique! la teinte est d'1 beau rouge profond et avec le bleu de la coupe, c'est parfait ! je viens de lire ton commentaire sur le blog de stéphane au sujet des bols et tasses aussi je voulais partager mon travail si cela éveille ta curiosité....
www.theiere.net
et le blog http://tpotginkgo.blogspot.com/
cordialement !

lionel a dit…

Waouh ! J'A-DO-RE ...
L'anse est sublime, elle me fait penser à une voiture de sport italienne, racée, taillée pour la compétition...je ne sais pas pourquoi. Aussi le bec - téton comme tu dis, qui brille par sa quasi-absence...
Elle est dans le style de la toute petite théière de 6cl de Philippe, que j'admire aussi...en moins "extreme " ici dans ses lignes...
J'ai verifié, la ligne d'ideogrammes de droite (les + gros) sont les memes que sur ma taiwainaise : la potiere se nomme YANG WEN JI. EN revanche, ceux de gauche sont differents : sur la mienne ils disent "année du lièvre" = 1999 date de fabrication...
Sais tu si à la M3T ils ont encore ce "modele" de theiere ? (petit volume, forme de boule, bec tres court...). Quel est son volume ?
Enfin, tres joli blog, j'aime ces photos nature...On partage donc 2 passions, le thé et la nature...
A très bientôt donc, en attendant l'ouverture "officielle" de la grande toge rouge (pourquoi ce titre ? fan de da hong pao ?)
Lionel

Thomas a dit…

Lionel,

Content de voir que cette théière te plaît.

Moi aussi cette théière me fait penser à une voiture de sport italienne.... c'est exactement ça, rouge et ultra légère, très plaisante à contempler. (il va sans dire qu'elle est super efficace...)
elle fait un bon 15 cl

Chaque fois que je la sort j'ai peur d'y faire des "griffes", mais quel plaisir !!!

Cette YANG WEN JI est géniale, on dirait une pièce de design, c'est la pininfarina de la théière. Merci pour tes infos, peut-être que les idéogrammes de gauche sont une date (un moment j'avais aussi pensé à un nom...)

A ma connaissance, la dernière fois que je sui allé à la M3T (fevrier), il n'y avait plus de théière dans ce style là. Mais il faut leur demander, avec eux on ne sait jamais, il y en a peut-être d'autres que Me Tseng garde dans ses fameuses reserves... mais ce genre de forme en "boule" est assez courant.

Pour le nom du blog, j'étais effectivement en train de boire un Da hong pao quand je me suis dit : " allez, moi aussi je vais faire mon teablog..."
j'ai pris ce nom un peu au hasard, mais je n'en suis pas satisfait. Je suis loin d'être un monomaniaque des Yan Cha, je reste généraliste.

Bon, j'aime beaucoup les tea-blogs, mais pour le moment je m'interroge un peu sur l'utilité ou lintérêt de la démarche....

De toute façon, je ne compte pas continuer à écrire sur " la grande toge rouge", je vais continuer (ou plus exactement commencer) sous un autre titre:

"A LA RECHERCHE DU THE PERDU"

c'est un peu long comme titre, mais je préfère...

Je trouve que déguster des thés c'est très proustien...
Proust est le philosophe par excellence des sensations, de la mémoire, de la reminiscence, du vécu... tous des aspect que le thé mobilise...
Une tasse de PU ER, et voilà tout un univers de sensations et d'expériences qui revient à l'esprit comme si on y était...

Pour la nature, je ne crois pas que je serai aussi amoureux du thé si je n'étais pas un amoureux de la nature!

a ginkgo

Merci pour ton commentaire.

En fait je connaissais déjà ton blog. je le suivrais plus régulièrement. je ne poste pas toujours de commentaires sur les blogs que je visite.

lionel a dit…

ça fait donc Thé + nature + Proust comme points intérêts communs...