lundi 9 juin 2008

Wu Yi Rou Gui



Juste pour le plaisir des yeux, deux photographies sans trop de commentaires des feuilles infusées d'un Rou Gui, "thé de rochers" de la région du Fujian, plus précisément de wu yi. Un endroit très pitoresque: montagnes abruptes, forêt luxuriantes, rivière, nuages, brumes... - enfin, d'après les photos que j'ai pu voir. Pas étonnant que cette région soit capable de produire de si bon thés. Visuellement, je trouve ce thé très beau: de belles grandes feuilles avec une oxidation très marquée et fort réussie, elles semblent avoir été ceuillies et manufacturées avec soin.

J'ai pu déguster ces feuilles de Rou Gui grâce à Emmanuel du blog "Cha U Thé" qui me les avait apportées lors d'une petite soirée de dégustation. Il y a toujours un plaisir supplémentaire à déguster un bon thé en bonne compagnie... surtout quand cette personne partage notre passion du thé et sait l'apprécier... Un des intérêts de nos blogs, c'est qu'il permettent aussi de faire connaissance avec d'autres amateurs et amatrices...








Plus je découvre de nouveaux rochers plus je me rends compte de la complexité de cette famille de oolongs... Celui-ci est assez étonnant.
Je l'ai trouvé assez féminin et raffiné. Les notes aromatiques des Rochers me laissent toujours assez perplexe si je souhaite essayer de les décrire en faisant référence à d'autres parfums connus... C'est aussi, selon moi, ce qui fait leur charme... Pourquoi les parfums d'un thé devraient-ils se réduire à une association d'autres parfums? C'est bien plus complexe que cette association des multiples évocations qui peuvent nous venir à l'esprit...
Les parfums de ce thé m'ont évoqué un bouquet de plantes aromatiques séchées, quelque chose de l'odeur qui régne dans les herboristeries, un mélange de plantes et de fleurs médicinales... Faut-il en déduire que ce thé ressemble à de la tisane ???
Non, pas du tout. Les caractèristiques typiques des thés de wu yi de bonne qualité font la différence: très belle texture onctueuse et lisse, présence en bouche, fondu des composantes, harmonie et homogénité des sensations, persistence de l'arrière-goût. Difficile de trouver des "défauts" à ce thé, cela dit je comprendrai aisément que certaines personnes n'apprécient pas trop les parfums assez particuliers de ce thé. Par rapport à d'autres thés de cette famille qui sont parfois très en puissance et vigeur, je lui ai trouvé un caractère que je qualifierai de "doux" et "caressant". C'est un thé "poli" et "distingué", mais pas du tout ennuyant... Il y aurait encore d'autres choses à dire...



5 commentaires:

Bruno a dit…

Une famille de thé parmi d'autres qui me reste encore à découvrir.

Thomas a dit…

Salut Bruno,

Noctambule aussi comme je vois... Les thés de rochers sont une famille très intérressante et très complexe. D'une part car il y a plusieurs cultivars (types de théiers)utilisé, et d'autres part, parce que les torréfactions des Rochers sont très particulières et bien souvent très poussées.

Le processus de fabrication semble assez complexe et élaboré.
j'imagine que c'est cela qui donne en partie la variété dans la famille.
Mais malheureusement, c'est aussi ce qui fait que de très nombreux thés de rochers sont dégeulasses, car mal produits (notes carbonisées, notes de fleurs fânées, fumée...).

Suivant la manufacture et le fournisseur une même sous-variété de Rochers (par ex. SHUI XIAN, ROU GUI, DA HONG PAO...) peut présenter des caractériqtiques très différentes.
Précédement, j'ai bu de nombreux rou gui vraiment dégeux, celui-ci est complétement différent... Il ne faut donc pas hésiter à perseverer malgré de mauvaises expériences...

ginkgo a dit…

pareil pour moi je ne connais pas....
mais c'est vrai que grâce aux blogs et commentaires des uns et des autres mon horizon s'élargit !

T.alain a dit…

salut àtous .moi aussi les rochers ça me branche...mais pourtant j'ai souvent été déçu je vous explique ça ce soir sur un nouveau post.Ton rou gui à l'air fantastique peu torréfié à la mode de maintenant....il t'en reste un fond de tasse....

Thomas a dit…

Alain,

Bravo pour ton blog, tes photos sont superbes, quelle qualité!... je vais presque en avoir des complexes de continuer à publier mes photos faites avec mon petit compact...

Ce rou gui vient de la cave d'Emmmanuel, regarde son article sur Cha U thé, il en dit d'autres choses que je n'ai pas reprises,mais je suis assez d'accord avec ce qu'il en dit...
Je n'en ai bu qu'une seule fois mais cela m'a semblé vraiment très bien. Effectivement peu torréfié.

Si tu aimes le TKY torréfié de TM, tu devrais aimer les rochers car cela y ressemble mais en beaucoup mieux.
Pour des Rochers buvables en dehors de la M3T, je vois pas d'alternatives fiables... mais cela m'est arrivé de trouver des choses intérressantes (mais non parfaites) dans ma ville...